• Votre guide Lully, devant l'Arc du Carroussel
  • Le hameau de la reine Marie Antoinette
  • Versailles côté jardin
  • Rallye famille sur les pas de Veringétorix
  • Jardin Albert Kahn en hiver

select your language choix langues

 

Prochaines visites 

 

prochaine visite :

 samedi 10 novembre 2018 à 15h00

12 euros/pers  + droit d'entrée : 8 euros

Musée Cognac Jay collection permanente et exposition "La Fabrique du luxe" : les marchands merciers parisiens au XVIIIe siècle

A la découverte du goût du 18ème siècle, de par son mobilier et décor.

sur réservation obligatoire

me consulter

 pour réserver  : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Nouvelles visites

Musée de l'Homme 

Hôtel de Marle le Marais, collection Tessin au sein de l'Institut Suédois

le Street Art à Belleville

Musée d'art moderne de la Ville de Paris

Musée Pompidou

Musée Nissim de Camondo

Musée d'art et d'Histoire de Saint Denis

 

Nouvelles expositions:

2018

Musée du Quai Branly :

  • Madagascar Du mardi 18 septembre 2018 au mardi 01 janvier 2019

Située au large des côtes est-africaines, caressée par l'Océan indien, l'île de Madagascar est un continent en miniature. ce fragment de terre a constitué un melting-pot extraordinaire au gré des voyages et migrations africaines, perses, arabes, indiennes et sud-asiatiques.

  • Peinture des lointains Du mardi 30 janvier 2018 au dimanche 03 février 2019

Première exposition consacrée à la collection de peintures conservée quai Branly, Peintures des lointains rassemble près de deux cent toiles et œuvres graphiques – parmi les cinq cents du fonds – datant de la fin du XVIIIe siècle jusqu’au milieu du XXe siècle

L’odalisque d’Ange Tissier côtoie les portraits d’Amérindiens de George Catlin, les scènes de vie quotidienne cairote d’Émile Bernard voisinent les estampes et dessins de Tahiti signés Matisse ou Gauguin.

 Musée Cognac Jay exposition "La Fabrique du luxe" : les marchands merciers parisiens au XVIIIe siècle

« Vendeurs de tout, faiseurs de riens », suivant la célèbre et peu amène sentence prononcée par Diderot dans son Encyclopédie, les marchands merciers constituent l’une des corporations parisiennes les plus importantes au XVIIIe siècle.

 

À travers les destins de marchands comme Gersaint ou Duvaux, le musée présente une centaine d’œuvres d’art, de documents et d’archives illustrant les origines du luxe à la parisienne.